Quel que soit le type d'entreprise que l'on souhaite reprendre, sa taille, le secteur d'activité concerné, il est un point très important pour se donner les meilleures chances de succès : ne pas rester isolé !

Le marché de la reprise d'entreprise est animé par un certain nombre d'acteurs organisés en réseaux publics, parapublics ou privés, qui se tiennent à la disposition des porteurs de projet pour :
- les accueillir et les informer,
- les orienter si nécessaire,
- les mettre en relation avec des cédants,
- et les accompagner dans leurs démarches.

D'une manière générale, qui sont-ils et que peut-on attendre d'eux ?


  Les réseaux d'appui

Les réseaux de soutien et d'accompagnement :
- accueillent le repreneur et le préparent à son projet,
- le soutiennent dans sa mise en oeuvre,
- sont en mesure de lui présenter des opportunités de reprise.

petite_puce.gif A noter :

triangle.gif Certains organismes n'ont pas pour mission de présenter des opportunités de reprise mais offrent une aide à la rédaction du plan d'affaires (business plan) et/ou un soutien financier (prêt d'honneur). C'est le cas par exemple des BGE et des plateformes Initiative France.

triangle.gif Les services proposés par ces réseaux sont souvent gratuits mais, selon les dispositifs, certains peuvent être payants.

petite_puce.gif Selon l'activité de l'entreprise ou la situation personnelle du futur repreneur, les interlocuteurs peuvent être différents ou complémentaires. Le tableau ci-dessous résume les principaux champs d'intervention de chacun d'eux.

Caractéristiques du projet

S'adresser notamment à :

L'activité est commerciale ou industrielle

La Chambre de commerce et d'industrie

L'activité est artisanale

La Chambre de métiers et de l'artisanat

L'activité est agricole

La Chambre d'agriculture

Le projet est porté par un demandeur d'emploi

Pôle emploi propose une information et des services d'aide à l'élaboration du projet.

Le projet est porté par un salarié

La cellule d'essaimage de l'entreprise, s'il en existe une.

Le réseau des Scop accompagne la création, la reprise et la transformation d'entreprises sous forme de Scop (Société coopérative de production) ou de Scic (Société coopérative d'intérêt collectif). Il propose un service complet aux entrepreneurs : accueil, accompagnement dans la durée, financements, formations, échanges entre entrepreneurs, représentation auprès des Pouvoirs publics.

Le projet est porté par une ou plusieurs femmes

Certains réseaux sont dédiés aux créatrices d'entreprises. Ils sont présentés sur le site Elles entreprennent / Les réseaux à votre service

Et, d'une manière générale, quel que soit le type de projet

- Le CRA (Cédants et repreneurs d'affaires) offre des programmes de formation et propose de participer à des groupes de repreneurs pour éviter la solitude du porteur de projet.
- Fusacq est une place de marché dédiée à la Transmission-Reprise d'entreprise. Son objectif est de faciliter les opérations de transmission et de rapprochement d'entreprises en permettant des mises en relation entre les intermédiaires, les cédants et les repreneurs d'entreprise.
- Les BGE sont présentes sur tout le territoire. Elles renseignent, accompagnent et proposent des formations aux porteurs de projet.
- Les plateformes du réseau Initiative France interviennent sous forme de prêts d'honneur, de parrainage et d'accompagnement.


petite_puce.gif Pour identifier les points d'accueil territorialement compétents, vous pouvez utiliser le moteur de recherche
Qui peut vous aider ? ou consulter le carnet d'adresse des sites régionaux dédiés à la création/reprise d'entreprise, développés avec le concours de l'AFE.

Votre région d'implantation  Consultez le carnet d'adresses du site :
Alsace
triangle.gif Réseau Ocre
Auvergne triangle.gif Regionauvergne.biz
Basse Normandie Entreprendre en Basse Normandie
Bourgogne
triangle.gif J'entreprends en Bourgogne   
Champagne Ardenne triangle.gif Champagne Ardenne envie d'entreprendre   
Corse Entreprendre en Corse   
Franche-Comté
triangle.gif Entreprendre en Franche-Comté   
Guyane triangle.gif Entreprendre en Guyane   
Haute-Normandie
triangle.gif Je crée - Je reprends
Ile-de-France
triangle.gif Créer sa boîte
Languedoc-Roussillon
triangle.gif Info-entreprises  
Limousin
triangle.gif Limousin entreprise   
Lorraine
triangle.gif Entreprenez en Lorraine   
Midi-Pyrénées triangle.gif Entreprendre Midi Pyrénées   
Nord-Pas de Calais triangle.gif Je reprends en Nord-pas-de-Calais  
Réunion triangle.gif Entreprise - Réunion   
Rhône-Alpes triangle.gif Reprendre en Rhône-Alpes   


  Les professionnels libéraux

Les experts-comptables, les avocats, les conseils en fusion, cession, acquisition et les notaires sont des professionnels indispensables à la concrétisation d'une acquisition selon des degrés qui dépendent de sa nature et de son importance.

Ces experts peuvent être sollicités ponctuellement pour :
- répondre à une question du repreneur,
- l'assister dans la rédaction des documents juridiques,
- la réalisation du plan d'affaires (business plan) 
- la négociation et la signature des engagements réciproques (promesse de vente, protocole d'accord, garantie de passif, etc.)

Ces experts devront également être mobilisés un peu avant la signature définitive, pour une ultime vérification dans l'entreprise, dans le cadre d'un processus plus ou moins formalisé appelé parfois "due diligence" (origine anglo-saxonne) et qui recouvre simplement le fait pour le repreneur de s'assurer que tout ce qui lui a été dit par le cédant, donc la base de son plan de reprise et de son offre de prix, est bien fondé.

Exemple : Inventaire physique contradictoire des stocks de marchandise :
- Intervention de l'expert-comptable : revue de la comptabilité, de la gestion, de la fiscalité, des implications financières des engagements sociaux, etc.
- Intervention de l'avocat : revue des engagements contractuels de l'entreprise, droit social, conformité au droit des sociétés, etc.
- Intervention du notaire : droit de la famille, droit immobilier, hypothèques, etc.

Le repreneur peut les intéresser à son projet en amont, mais il doit être conscient que ces professionnels ne peuvent travailler bénévolement. Il doit donc les rassurer sur sa capacité à mener son projet jusqu'au bout et sur le fait qu'il aura recours à leurs services au moment de conclure son affaire.
Ceci est notamment vrai pour un expert-comptable qui pourra "rentabiliser" un geste commercial en prenant par la suite en charge l'expertise comptable ou le commissariat aux comptes de l'entreprise reprise.
Certains d'entre eux se sont d'ailleurs engagés dans le cadre d'une mission spéciale cédants et repreneurs.

Les limites de leur aide tiennent à leur spécialisation professionnelle et à leur expérience personnelle de situations similaires à celle que le repreneur va rencontrer.

Mission

Rémunération

Administrateurs judiciaires - Rôle de consultant auprès des repreneurs : étude et élaboration du projet de reprise, en amont des procédures judiciaires.
- Mandataire ad hoc ou conciliateur dans le cadre de la prévention.
- Etude de la possibilité de cession à un tiers repreneur lorsque l'entreprise est sous procédure.
- Rémunération libre pour leurs missions de conseil, de mandataire ad hoc ou de conciliateur : en fonction du temps passé.
- Rémunération fixée par le législateur pour leurs fonctions d'administrateur judiciaire.
Avocats Conseils, montage juridique et mise en oeuvre juridique, fiscale et sociale de la reprise ou de la transmission, afin d'éviter les contentieux futurs.

Rémunération variable en fonction du temps passé et de l'importance de l'affaire.

Experts comptables - Evaluation et audit d'acquisition.
- Ingénierie financière, contrôle et suivi des montages financiers.
- Certains cabinets ont une structure dédiée aux opérations de transmission.
Facturation au temps passé sur la base d'un montant horaire.
Conseils en fusion, acquisition, cession - Validation de la stratégie adoptée.
- Evaluation de l'entreprise.
- Ingénierie financière .
- Assistance à la conduite des négociations.
- Closing.
- Rémunération libre et variable en fonction de l'importance de l'affaire.
- Souvent liée au succès de l'opération ("Success Fee").
Notaires - Conseils et rédaction d'actes de cession, pactes d'actionnaires, garanties d'actifs et de passif, ...
- Spécificité : mesurer les incidences patrimoniales et familiales d'une opération.
Honoraires libres.