L'entreprise est créée ou le sera très prochainement. La préparation du projet de création ou les premiers mois d'activité ont permis d'identifier des besoins en terme de moyens humains.
L'entrepreneur va donc procéder à son premier recrutement. C'est une décision importante car elle aura un impact :
- sur sa situation (il devient employeur),
- et sur l'organisation de l'activité (qui devra être adaptée).
Il est donc essentiel qu'il étudie soigneusement ce projet d'embauche, qu'il y consacre le temps nécessaire, et qu'il n'agisse pas dans l'urgence. Voir à ce propos, la plaquette d'Auto-diagnostic réalisée par le Réseau TPE (Tous pour l'emploi).

Schématiquement, le processus de recrutement comporte 8 étapes : de la description des objectifs du recrutement à l'intégration du nouveau salarié.


1. Définir le besoin


Définir le besoin doit permettre de décrire :
- les objectifs du recrutement envisagé,
- les caractéristiques du poste à pourvoir (définition de fonction),
- le profil de la personne recherchée (profil de poste).
Voir modèle de définition de fonction



2. Fixer une fourchette de rémunération


La rémunération correspond à la rétribution du travail fourni par le salarié et occupe donc une place prépondérante dans la relation de travail.
Une fois la fonction et le profil de poste définis, il est nécessaire de déterminer une fourchette de rémunération.
La rémunération est en principe librement fixée par les parties ; mais elle doit respecter certaines dispositions juridiques : salaire minimum, conventions collectives...



3. S'informer sur les aides au recrutement


L'employeur peut bénéficier, sous certaines conditions, de mesures visant à favoriser l'embauche.
Ces mesures sont multiples et en évolution permanente.



4. Choisir le contrat de travail


La question du choix du contrat de travail se pose dès la préparation du projet d'embauche.
Schématiquement, deux grands types de contrat de travail existent :
- le contrat à durée indéterminée (CDI),
- le contrat à durée indéterminée à temps partiel,
- le contrat à durée déterminée (CDD),
- le contrat à durée déterminée à temps partiel.

Le salarié peut également, dans certains cas, être recruté en tant que stagiaire.
De même, il existe différentes formules pour le recrutement de commerciaux.
Il est fortement recommandé au créateur ou au jeune chef d'entreprise de se faire accompagner par un spécialiste pour le choix, la rédaction et la gestion des contrats de travail.

 Voir modèles de contrats



5. Rédiger et diffuser l'offre d'emploi


A ce stade du processus, le chef d'entreprise dispose de tous les éléments nécessaires pour rédiger l'offre d'emploi et la diffuser.
Certaines règles doivent impérativement être respectées tant pour la rédaction que pour la diffusion de l'annonce.
Voir modèle d'offre d'emploi



6. Choisir le "bon" candidat


L'annonce a été diffusée et les premières réponses ne vont pas tarder. Pour les traiter efficacement, il est conseillé de procéder par étapes :
- premier tri des candidatures (lettres de motivation et CV),
- examen des candidatures correspondant au poste à pourvoir,
- entretien avec le ou les postulants sélectionnés.
Les textes fixent des limites à la liberté de sélection et d'embauche des candidats afin d'assurer le respect de l'égalité devant l'emploi.
Voir modèle de guide d'entretien



7. Respecter les obligations liées à l'embauche


Lorsque cela n'est pas imposé par les textes, il est conseillé au futur employeur d'opter pour un contrat de travail écrit afin d'écarter d'éventuels problèmes de preuve ultérieurs.
Par ailleurs, en tant qu'employeur, le chef d'entreprise est tenu de respecter certaines obligations :
- déclaration unique d'embauche,
- immatriculation auprès des caisses de retraite,
- inscription auprès de la médecine du travail,
- tenue d'un registre unique du personnel,
- tenue d'un registre de l'inspection du travail,
- tenue d'un livre de paie,
- affichages dans l'entreprise,
- établissement d'un bulletin de paie, ...
Voir déclarations et contrats téléchargeables



8. Accueillir et faciliter l'intégration du nouveau salarié


Réussir l'intégration, c'est permettre au salarié d'être efficace dans son poste et de trouver rapidement sa place dans l'entreprise. Cela permet de gagner en motivation et donc en productivité.

 


 

Juillet 2008