Découvrez notre playlist
Visionnez en un seul clic l'intégralité de nos témoignages vidéos sur la chaîne YouTube Entreprendre en Normandie
Bonne séance !

Alderney Laboratoire - Anaëlle Le Coguic " J'ai le sentiment que tout est fait pour dynamiser Caen et sa région"                                                                                                                                                                    15/06/2011

 

Logo Alderney

 Après des études de pharmacie, Anaëlle Le Coguic décide non pas de  travailler en officine mais de créer son entreprise à Caen : Alderney Laboratoire élabore et commercialise des compléments alimentaires marins naturels.

 

  

Quel a été votre parcours ?
J'ai suivi des études de pharmacie : les quatre premières années à Caen, et les deux dernières années à Châtenay-Malabry. En parallèle j'ai fait un master 1 droit et management de la santé et un MBA à la Sorbonne.

Pouvez-vous présenter votre entreprise et son activité ?
J'ai créé mon entreprise, sous le statut de SARL, le 6 janvier 2011. Alderney laboratoire élabore et commercialise des compléments alimentaires marins naturels auprès des pharmacies et parapharmacies. A ce jour, j'ai une gamme de 13 références très variée qui va des soins des troubles du sommeil à l'accompagnement de certains cancers en complément des traitements dédiés. Pour l'élaboration, je crée les formules et les façonniers qui sont des laboratoires pharmaceutiques basés principalement en France les mettent sous forme galénique (comprimés, ampoules, capsules…). Les produits sont très naturels, les plantes sont majoritairement d'origine bio et sans OGM, et les huiles de poisson sont issus d'une pêche neutre et saine (pêcherie certifiée Friend of the Sea). Tous ces points font partie de la charte qualité du laboratoire Alderney qui est consultable sur notre site internet. Pour la commercialisation, les produits sont déposés dans une dizaine de pharmacies en Basse-Normandie et en Ile de France et vendus également en ligne via mon site internet.

Pourquoi avoir décidé de créer votre entreprise autour des compléments alimentaires plutôt que d'avoir une officine ?
Dès mon stage de première année, je me suis rendue compte que le travail en officine Alderneyne me satisfaisait pas pleinement, notamment à cause de l'inflexibilité, de la hiérarchie, du côté répétitif et de la difficulté à mettre en place de nouvelles idées. En effet en tant qu'étudiante en pharmacie on a parfois du mal à faire passer de nouveaux concepts (comme élargir la gamme de compléments alimentaires, référencer des cosmétiques d'origine biologique, inscrire sa pharmacie sur les réseaux sociaux..).Je reste cependant très attachée au métier de pharmacien d'officine qui pour moi regroupe une synergie de qualités et de sérieux.

Avez-vous bénéficié d'appuis à la création d'entreprise (réunions d'information, conseil, financement, etc.) ?
Que vous ont-ils apporté ?
Au moment de la création de mon entreprise, j'ai déposé un dossier auprès de Normandie Incubation qui n'a pas abouti (faille sur le côté innovant). J'ai sollicité un prêt bancaire qui a été garanti par OSEO à hauteur de 70 % via le PCE. C'est la chargée de clientèle de ma banque (HSBC) qui m'en a parlé et qui a monté le dossier. Dans mon business plan, j'avais également prévu un prêt d'honneur de 10 000 € que je n'ai pas encore mobilisé et que je réserve pour une éventuelle phase de développement. Enfin, j'ai suivi une formation collective sur la création d'entreprise à la CCI de Rouen qui était dispensée par des chefs d'entreprise et qui m'a été très utile. Je continue à me former auprès de la CCI de Caen notamment pour l'export.

AlderneyQuelles étaient vos motivations pour créer en Basse-Normandie ?
Je suis bas-normande, j'aime la ville de Caen et je souhaitais vraiment être proche de ma famille  et de mes amis. De plus, j'ai eu un vrai coup de cœur lorsque je suis venue visiter la pépinière   Norlanda, au sein de laquelle mon entreprise est installée. J'ai le sentiment que tout est fait pour dynamiser Caen et sa région, ce qui conforte mon choix.

Avez-vous rencontré des obstacles lors de votre création d'entreprise ?
J'ai démarré mon activité avec deux mois de retard car je commercialise des produits très réglementés et j'ai dû attendre le feu vert de la DGCCRF pour commencer.

Quels sont les projets de votre entreprise ?
Je compte étoffer la gamme de mes produits, booster les ventes et augmenter le nombre de points de vente. Pour m'aider à atteindre ces objectifs, je viens de recruter un agent commercial. J'espère également me développer à l'export (Royaume-Uni, Russie…) et pour ce faire, j'ai eu un premier contact avec Ubifrance.

Auriez-vous trois conseils à donner à un créateur d'entreprise ?
- Demander conseil à des entrepreneurs qui peuvent nous alerter notamment sur les pièges à éviter,
- Bien s'organiser,
- Se fixer une échéance pour démarrer son activité.

Un slogan pour définir votre entreprise
Alderney : La mer pour principe actif.

Retrouvez également Anaëlle aux apéro-entrepreneurs à Caen.

Un grand merci à Anaëlle Le Coguic pour cet entretien et d'avoir prêté son image à Entreprendre en Basse-Normandie
Témoignage recueilli par l'équipe Entreprendre en Basse-Normandie


Anaëlle Le Coguic
Alderney Laboratoire
Tel : 06 58 85 89 37
Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.alderneylaboratoires.com